Sac de frappe : le guide d’achat qui a du punch

Un sac de frappe est un excellent exutoire et le meilleur moyen de progresser à la boxe ou dans divers arts martiaux. précision, vitesse de frappe, jeu de jambe… Tous les ingrédients d’un bon boxeur sont réuni dans la pratique du sac de frappe. Aussi bien en club que chez soi c’est un allié indispensable. Nous vous proposons ce guide d’achat des meilleurs sacs de frappe pour vous permettre de faire le bon choix.

Comment choisir son sac de frappe ?

Le choix d’un sac de frappe repose sur plusieurs critères objectifs. Ces critères sont votre niveau et fréquence d’entrainement, vos objectifs sportifs, votre taille, votre puissance de frappe et l’espace dont vous disposez chez vous. Passons en revue ces fondamentaux.

Quelle taille de sac choisir ?

La plupart des sacs de frappe font entre 80 cm et 150 cm de longueur. Si vous pratiquez exclusivement la boxe anglaise (frappe avec les poings uniquement), vous devez opter pour un sac de frappe de 80 cm à 110 cm. Pour une frappe pieds/poings (boxe thaïlandaise par exemple), optez pour un sac de plus de 120 cm de hauteur. Un modèle de sac avec un diamètre d’au moins 30 cm est généralement conseillé pour maximiser la zone de frappe et éviter les traumatismes au poignet dues à un glissement du poing au moment du choc.

Quel poids choisir pour un sac de frappe ?

De façon globale, une bonne base d’évaluation pour le poids idéal de votre sac est de prendre votre poids personnel et de le diviser par deux. Toutefois cette évaluation doit être tempérée par quelques paramètres supplémentaires.

Votre poids à prendre en considération ne doit pas être le même selon votre IMC (Indice de Masse Corporelle). Si vous êtes de corpulence mince (IMC basse) alors enlevez 10% au poids de votre sac. Si vous avez une IMC au dessus de la normale (surpoids ou obésité) alors diminuez le poids du sac de 15%.

Ensuite, le poids idéal de votre sac de frappe dépend de vos objectifs d’entrainement. Pour le travail de la force et pour développer plus de puissance, optez pour un sac plus lourd de 10%. Si vous voulez travailler le cardio, les déplacements, la longueur de frappe alors c’est un sac plus léger de 10% qu’il vous faudra car il bougera plus lors de chaque impact ce qui vous obligera à effectuer des ajustements de votre plan de frappe. Autrement dit, un sac plus léger offre une séance d’entrainement plus mobile et tonique.

Quel matériau choisir pour son sac de boxe ?

Plusieurs types de matériaux sont disponibles. Ils ont une influence sur la durée de vie du sac mais aussi sur le dynamique de frappe. Si vous êtes un boxeur débutant et que vous vous entraînez occasionnellement, choisissez un sac en toile : il est souple à la frappe ce qui limitera les risques de blessure. Vos frappes étant moins puissantes et vos entrainements moins répétés, il ne s’usera pas trop vite non plus.

Si vous êtes un boxeur confirmé et que votre entraînement est plus assidu (2 fois par semaine), choisissez un sac en revêtement synthétique, par exemple en polyuréthane qui est une matière rigide et résistante.

Si vous êtes un boxeur expert ou si vous faites de la compétition, que vous vous entraînez de manière intensive jusqu’à 3 fois par semaine ou plus, choisissez un sac robuste, en cuir véritable qui résiste à l’abrasion et procure un rebond plus réaliste.

Il existe deux principaux types de sacs : les sacs suspendus et sacs de frappe sur pied.

Avantages et inconvénients du sac de frappe suspendu

Les plus courants sont les sac suspendus. Ils sont généralement suspendus au plafond par une chaine. C’est un système de fixation simple mais qui est contraignant. Il faut disposer d’un crochet suffisamment bien ancré pour pouvoir y fixer un sac qui pèsera plus de 30 kg au minimum. En appartement c’est mission impossible. Le sac suspendu se prête mieux à un garage ou un hangar avec poutres apparentes autours desquelles il sera facile d’entourer une chaîne par exemple. Il existe des alternatives pour fixer les sacs de frappe suspendu avec l’aide d’un support autoportant en métal sur lequel on positionne des contrepoids.

Si vous optez pour un sac de frappe sur pied alors il vous faudra un cercle de au moins 3 mètres autour.

Parmi les avantages du sac suspendu, le fait qu’il se balance lors de chaque coup de poing vous permet de travailler votre timing, la vitesse et la précision de vos coups ce qui procure une expérience d’entrainement plus réaliste.

Inconvénient du sac suspendu : il est difficile de le déplacer facilement en raison de son poids et de son système de fixation par chaîne. Il faut être au moins deux pour y arriver.

Plus et moins d’un sac de frappe sur pied

Si vous ne disposez pas de suffisamment d’espace ou d’un point d’ancrage pour accrocher un sac de frappe suspendu, ce type de sac autoportant est une bonne option à prendre en compte. Vous pouvez le positionner presque partout, aussi bien en intérieur par temps froid qu’à l’extérieur pour une séance en plein air des plus agréables.

Toutefois, la répartition de poids dans ce type de sac est différente d’un sac suspendu. Ils ont tendance à bouger de façon plus prononcée ce qui est déconcertant pour un boxeur expérimenté en quête de puissance.

Fabriquer soi-même son sac de frappe

Le prix parfois élevé d’un bon sac de boxe peut vous inciter à en fabriqurr un vous-même. Il existe des sacs à remplir soi-même (de sable, de copeaux de bois…) qui sont une bonne option intermédiaire. Les bricoleur avertis pourront tenter une fabrication maison intégrale.

Pour ce faire, vous devrez surtout vous procurer de la toile résistante. De la toile de Ripstop ou de Cordura par exemple sont parmi les tissus les plus résistants au déchirement et à l’abrasion. Il faudra réaliser à la machine à coudre des ourlets en nylon de grand diamètre et remplir l’ensemble d’un mélange sable sciure de bois selon la densité recherchée. Il faut enfin fixer des oeillet afin d’attacher le sac en hauteur. Pas une mince affaire mais réalisable avec un peu de savoir-faire.

Quelle est l’utilité d’un sac de frappe ?

Le sac de frappe n’est pas utile qu’aux boxeurs, loin de là. De nombreux sportifs, toutes disciplines confondues, exploitent son potentiel poru développer leurs aptitudes physiques, principalement :

  • force et puissance de frappe
  • endurance
  • précision des impacts
  • cardio-training

De façon globale, le sac de frappe est un exercice de remise en forme complet adapté à tout un chacun. Cet accessoire est aussi un excellent défouloir pour d’évacuer le stress ou encore la colère sans risque de blessure.

Comment utiliser un sac de boxe ?

La multitude d’exercices réalisables avec un sac de boxe est sidérante. Pour travailler votre endurance, vous pouvez effectuer 10 rounds de 2 min entrecoupés de 20 secondes de repos. Vous pouvez aussi pratiquer un entrainement en puissance après un échauffement adequat (frappe à 50% de votre puissance pendant 5 minutes, corde à sauter…)  en effectuant des frappes à pleine puissance variées : uppercut, direct, jab …

Vous pouvez également effectuer un « tabata » qui consiste en des rounds de 15 secondes lors desquels vous allez frapper le sac aussi vite que possible avec une faible amplitude. C’est un exercice de résistance et de cardio explosif redoutable. Vous pouvez également travailler votre jeu de jambe en effectuant des rotations autour du sac tout en surveillant votre respiration à chaque frappe. Une chorégraphie difficile à maitriser pour le boxeur débuttant.